On vous dit tout sur les systèmes d’exploitation gratuits

On parle de système d’exploitation en informatique, pour désigner le logiciel principal de l’ordinateur qui se chargera de gérer entièrement l’ensemble des opérations exécutables. Sans un système d’exploitation, vous ne serez pas en mesure d’utiliser un ordinateur. Les systèmes d’exploitation comme Windows et Mac Os sont, à cet effet, les plus utilisés dans le monde car ils sont déjà installés lorsque vous achetez un nouvel ordinateur. Mais vous pouvez vous affranchir de systèmes d’exploitation installés d’office et opter pour un système d’exploitation gratuit, qu’il faudra toutefois apprendre à maîtriser. Vos smartphones possèdent aussi un système d’exploitation mais qui est totalement différent des systèmes d’exploitation pour ordinateurs. Ce sont souvent des versions très allégées, comme iOS pour Iphone qui est le petit frère de MAC OS.

Un système d’exploitation gratuit gère un ensemble de logiciels dotés des licences libres. C’est-à-dire, qu’aucun droit n’est revendiqué à son utilisateur. Il se caractérise ainsi par plusieurs libertés accordées à l’utilisateur comme les libertés de copier, de modifier, d’étudier ou de redistribuer. Autrement dit, l’utilisateur peut disposer du système sans risque d’être poursuivi pour plagiat ou pour imitation. Seulement, deux conditions sont données pour l’utilisation de ce genre de système : citer l’auteur et donner la source notamment.

Un système d’exploitation gratuit apparait, dès lors, comme une solution salvatrice, pour non seulement répondre aux besoins des utilisateurs, mais aussi, pour satisfaire les passionnés d’informatique dans leurs différentes démarches.

Système d'exploitation gratuit, systèmes d'exploitation gratuits, os gratuit

Les caractéristiques d’un système d’exploitation gratuit

Un système d’exploitation gratuit se caractérise par la possibilité de pouvoir le modifier, l’utiliser librement, de le redistribuer et étudier son architecture afin de comprendre son fonctionnement grâce à un système de licence libre.

Liberté de modification

Dans ce cas, l’utilisateur peut modifier son système d’exploitation gratuit à sa guise. Il devient comme une sorte de développeur web, à la seule différence qu’il conçoit son logiciel, sur la base d’un autre déjà constitué. En acquérant de ce fait un système d’exploitation gratuit, il peut être modifié ou amélioré en fonction de ses propres besoins.

Liberté d’étude

A ce niveau, l’utilisateur peut s’approprier le système comme s’il était le sien. Ce qui signifie, comprendre son principe de création et son principe de fonctionnement. En d’autres termes, l’utilisateur peut essayer de se mettre dans la peau du concepteur du système, afin de définir les contours de sa création et de comprendre son mode de fonctionnement. Il peut, par ailleurs, étudier le code source du système d’exploitation gratuit qu’il a en face de lui. Le code source n’est autre qu’un texte codé, un fichier texte ou encore, une suite de caractères représentant les instructions exécutables par un programme. Ces instructions peuvent être traduites par un assembleur. La traduction est faite de telle enseigne qu’une tierce personne comprenne ce qui est écrit dans le fichier texte. Le langage codé laisse à ce moment place au langage binaire, compréhensible de tous.

Liberté d’utilisation

Tout système d’exploitation gratuit peut être utilisé de tous, de n’importe quelle manière. Il peut être adapté à l’éducation, à l’enseignement ou à autre chose. L’utilisateur a également la possibilité de vendre les améliorations qu’il a pu apporter à d’autres personnes. Comme pour dire que les développeurs de systèmes d’exploitation gratuits mettent toutes les clés de leur conception entre les mains des utilisateurs. Leur système conçu peut, par conséquent, être utilisé, même à des fins commerciales sans que cela ne dérange personne.

Liberté de redistribution

Cela inclut le partage libre du système, à travers sa licence libre. Détenteur du système d’exploitation gratuit original, l’utilisateur a la possibilité de redistribuer ses versions modifiées. La licence libre établie lui en donne le droit. Cependant, si la marge de manoeuvre de l’utilisateur est grande, l’étude, la modification, la copie ou la redistribution d’un système d’exploitation gratuit devrait obéir à un certain nombre de conditions. L’utilisateur a le devoir de mentionner le nom de l’auteur de l’oeuvre utilisée mais aussi, il doit citer la source.

Système d'exploitation gratuit, systèmes d'exploitation gratuits, os gratuit

Les conditions d’utilisation d’un système d’exploitation gratuit

Il existe deux seules exigences à l’utilisation d’un système d’exploitation gratuit : citer le nom de l’auteur et mentionner la source.

Citer le nom de l’auteur

Ça relève de l’honnêteté intellectuelle. Il s’agit de mentionner le nom du développeur ou du concepteur du système d’exploitation gratuit qu’on est en train d’utiliser, qu’on a copié, modifié ou redistribué.

Noter la source

La source est celle du système d’exploitation gratuit.

Types de systèmes d’exploitation gratuits

Ubuntu

C’est l’un des systèmes d’exploitation gratuits les plus performants, qu’on retrouve sur le marché de l’informatique. Il vient de la famille des Linux. Il est constitué d’un ensemble de logiciels répondant à tous les besoins possibles. Notamment les logiciels pour la musique, pour les vidéos, pour le traitement des textes, pour le calcul, pour la création graphiques, pour les dessins, pour les jeux, etc. sa particularité est qu’il ne laisse pas facilement passer les virus. Mais si tel était alors le cas, ce virus serait automatiquement détruit au cours de la mise à jour du système. L’autre avantage de ce système, c’est qu’il est facile et simple d’installation et d’utilisation, bien qu’il faille un moment d’adaptation pour apprendre le fonctionnement du nouveau système d’exploitation.

FreeBSD

Comme son nom l’indique dans sa traduction française, c’est un système libre et gratuit. Il est de type Unix, basé sur BSD qui signifie Berkeley Software Distribution. FreeBSD est ainsi l’un des représentants de la BSD, développé à l’université de Berkeley. Il est compatible avec presque tous les ordinateurs et toutes les applications. Son interface est quasi semblable à celle de Linux. En matière de performances, FreeBSD est le système le plus recommandé pour remplacer efficacement Windows ou Mac OS.

PrimTux

C’est un système français, dérivé de Debian, l’une des distributions de Linux. Il fait partie des systèmes d’exploitation ayant des licences libres. PromTux, développé par un groupe de professeurs d’écoles, est essentiellement dédié à l’éducation puisque l’ensemble des logiciels a été pensé pour les enfants. La tranche d’âge visée est de 3 à 10 ans.

ReactOS

Son architecture a été calquée sur Windows avec qui ses programmes sont compatibles. Il a été réalisé à partir de Windows 95 par un ensemble de personnes porteuses du projet FreeWin95. Un projet lancé en 1996 et qui a progressivement évolué jusqu’à donner naissance à ReactOs. ReactOs voit ainsi le jour dans les années 2000 et est ouvert à tous.

À travers ce site, vous pourrez en apprendre davantage sur le concept de système d’exploitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *